Le Vin Qui Danse – Restaurant Vieux Lille

Article culinaire aujourd’hui, je viens vous parler d’un restaurant que j’aime tout particulièrement :
Le Vin Qui Danse.

Ce restaurant à vins se trouve à Lille, dans le Vieux Lille plus exactement, rue de Gand.
Le charme opère dès qu’on franchit la porte : un joli cadre, des murs rouges, des pierres apparentes, une grande cave voutée… l’ambiance est très chaleureuse !

chandelier-restaurant-levinquidanse déco-briques-rouge-restaurant le-vin-qui-danse-gand-vieuxlille flower-cour-déco-resto love-anniversaire-amour-restaurant

Les chefs Abel et Bertrand nous propose une cuisine française, aux recettes revisitées. Les produits sont frais, l’enseigne porte le logo « fait-maison » et on a du mal à douter de leur sincérité devant autant de goût et de raffinement.
La carte est variée, il y en a pour tous les goûts ! Pour les plus frileux, le restaurant propose même le fameux pavé de rumsteck et ses frites couteau (à tomber !)

Au niveau du vin, vous trouverez plus d’une centaines de références ! Et un vin est suggéré pour chaque entrée, plat et dessert (voici la carte du restaurant, pas trop mise à jour) !

Pour vous faire une idée, voici nos différents repas en photos :

1. Dos de Flétan Sauce Rochelaise et Mousseline de Carottes, 16 €
Suggestion : AOC Hautes-Côtes de Nuits (blanc) 2010 – Domaine A. Bichot (6 €)

dos-flétan-mousseline-carottes

2. Magret de Canard au Sirop d’Erable et Poêlée de Pommes sarladaises, 18 €
Suggestion : AOC Pécharmant 2008 – Château La Renaudie (5 €)magret-canard-patate-douce
3. Waterzooï de la mer aux Légumes du Potager, 14 €
Suggestion : AOC Saumur Champigny 2011 – Les Chanteraines (4,5 €)waterzooi-mer-poisson

4. Bar Entier rôti à la Citronnelle, Risotto aux Champignons, Sauce à la Vanille de la Réunion, 17 €
Suggestion : VDP Viognier 2009 – Domaine Pech-Céleyran (5€)

risotto-vanille-poisson

5. Thé Gourmand, 9 €
Suggestion : Eau de vie (Poire Williams, Kirsch ou Mirabelle) (6 €)

thé-gourmand-tarte-macaron-mignardises rooibos-comptoir-richard

En un mot : EXCELLENT. Le rapport qualité/quantité/prix est vraiment raisonnable. Vous pouvez vous y rendre les yeux fermés !

Vous pouvez réserver en ligne sur LaFourchette, et obtenir -30% sur l’addition si vous y allez le midi (conditions : sur la carte, entrée + plat ou plat + dessert par personne)

Où le trouver ?
41 rue de Gand, 59800 Lille
03 20 21 02 33
Page Facebook
Page Twitter
lille@vqd.fr
Fermé le lundi

Pour les Parisiens, vous pouvez trouver d’autres enseignes à Paris Panthéon, Paris 8ème et Paris Gobelins.

Je conseille : l’Exoconférence, Alexandre Astier

ExoConference_Affiche

Mercredi dernier mon amour d’amour et moi avons assisté au spectacle l’Exoconférence qui s’est déroulé au Colisée de Roubaix. 1700 places. Deux dates. Complet. Tu m’étonnes !

L’Exoconférence met en scène un conférencier scientifique (Alexandre Astier, vous vous en doutez), abordant des sujets autour de cette immensité qui nous fascine : l’Univers. Il soulève de nombreuses questions sur l’origine du monde et sur l’Histoire (avec un grand H), du Big Bang jusqu’à l’existence des extraterrestres et l’apparition des OVNI, avec l’aide de projections vidéo et d’un système de reconnaissance vocale (qui n’en fait souvent qu’à sa tête).
Alexandre Astier déconstruit avec humour les mythes de l’Histoire comme Copernic, Ptomélée, Roswell ou encore le couple Hill, et analyse d’un oeil assez critique la société dans laquelle nous vivons actuellement : « Au Moyen-Âge, un enfant qui voulait savoir l’heure devait comprendre sa place dans le monde (…) Aujourd’hui il regarde son portable. »

alexandre-astier-spectacle-exoconférence

On rit, on rit intelligemment. L’humour n’exclue pas la connaissance, bien au contraire ! On rit tout en prenant conscience de la société, notre réalité. On rit, en prenant une claque en pleine face. Nous sommes si petits face à cette immensité. Si petits. À chaque minute qui passe, nous nous recroquevillons sur nous-même. On est devenus de vrais escargots ; on sort la tête pour faire quelques courses, aller chercher un colis au point relais, boire une bière avec deux/trois copains, et dès qu’on le peut, on rentre la tête. On s’engouffre dans notre coquille en se regardant le nombril. Si on continue dans cette direction, on fonce droit dans l’mur (ou directement sous la chaussure d’un mec, pour rester dans la métaphore).
Je ne vous dis pas de passer en mode hippie peace-and-love-le-monde-il-est-beau-le-monde-il-est-gentil (car il ne l’est pas) ni en mode « free hugs » avec une mèche rebelle devant Le Louvre. Mais il est important, primordial même, de se forcer à voir un peu plus loin que le bout de son nez, de s’intéresser au monde, à son origine, et à notre place dans ce monde.

Donc voilà, on rit et on sort de la salle avec des réponses mais encore beaucoup de questions. Et je pense qu’il ne faut pas laisser ça en suspens. Écoutons Mr Astier, et commençons par prendre une paire de jumelles et admirer l’immensité.
Le monde peut être fascinant si l’on se donne la peine de ne pas seulement le contempler, mais de le comprendre et essayer de le déchiffrer.

Bref, à voir, et à revoir.

Exoconference_Astier_0069©LoLLWILLEMS

Des dates de tournées ont été rajoutées, les voici :

GENEVE, Théâtre Le Léman : 8 & 9 septembre 2015 ;
PARIS, Olympia : 11 au 16 septembre 2015 ;
CANNES, Palais des Festivals : 19 septembre 2015 ;
RENNES, Le Liberté : 22 & 23 septembre 2015 ;
LYON, Amphithéâtre 3000 : 26 & 27 septembre 2015 ;
AMIENS, Zénith : 30 septembre 2015 ;
LILLE, Zénith : 1 octobre 2015 ;
CAEN, Zénith : 2 octobre 2015 ;
TOULOUSE, Zénith : 4 & 5 octobre 2015 ;
MARSEILLE, Le Dôme : 7 & 8 octobre 2015 ;
CLERMONT-FERRAND, Zénith : 10 & 11 octobre 2015 ;
DIJON, Zénith : 13 & 14 octobre 2015 ;
NANCY, Zénith : 15 octobre 2015 ;
STRASBOURG, Zénith : 16 & 17 octobre 2015.

Les Cousines de Léon

les-cousines-de-léon-vieux-lille

Depuis samedi, et jusqu’à mi-janvier, je travaille en boutique chez Les Cousines de Léon ! Pour faire simple : cet endroit est une petite merveille ! De la déco, des marques, des bijoux, des sacs, de la papeterie, des foulards, de la vaisselle, des babioles trop mignonnes… en fait TOUT est TROP mignon ! Je suis sous le charme de ce petit magasin, je suis heureuse d’y travailler (bon, je vous avoue, j’ai envie de tout acheter !) Et ce qui est surprenant, c’est que j’ai beau faire le tour, une fois, deux fois, trois fois, (…) et à chaque passage, je découvre de nouveaux produits ! C’est la caverne d’Ali Baba, cet endroit est magique j’vous dis !

Si vous êtes à court d’idée pour vos cadeaux de Noël, un petit tour chez Les Cousines de Léon et le tour est joué ! D’ailleurs j’vous ai fait une petite sélection de produits mignons que vous pouvez acheter en ligne :

les-cousines-de-léon-liste-cadeau-déco

1. Petite tasse à café en porcelaine Mr & Mrs Clynk, couleur Orange, 6€
2. Sweetie Nat & Nin, couleur Sapin, 20€
3. Petit Minus, cahier d’activité, 5€
4. Veilleuse Petit Lapin, 5€
5. Porte-monnaie Crédit Card, House Doctor, 3€
6. Collier couronne émaillée, doré à l’or fin, ras de cou,
7. Thermos Rex World Map, 350 ml, 16€
8. Pansements singe, 7.50€
9. Bracelet Barlow Bangle Marine, doré à l’or fin, 42,50€
10. Fox Pin’s, doré à l’or fin, 15€
11. Pochette New-York, Noir/Ambre, cuir de vachette, L.24 x h.14 x p.2 cm, 142€

Vous ne trouverez pas tout sur le site car il est encore en construction, les articles ne sont pas tous référencés. Le mieux c’est de vous rendre à Lille, au 25 rue Royale (dans une super rue à 30 secondes de chez nous, avec tout plein de bars dont le Bellerose <3, notre bar fétiche sur lequel je ferai bientôt un article ! Cette parenthèse est plutôt longue, je vais donc m’arrêter là)

Infos pratiques :
Les Cousines de Léon
• 25 rue Royale, 59800 Lille (11h-19h toute la semaine, 13h-19h le lundi, fermé le dimanche)
• 15 rue Léon Blum, 80000 Amiens (IDEM)
Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook

La Maison des Super Héros !

Avec mon amour d’amour nous nous sommes rendus à la MAV voir l’expo « La maison des Super Héros » ! C’est une exposition qui porte sur la relation du super-héros et de la ville qu’il défend (Gotham, Metropolis…), une ville « reflet de ses habitants », reflet de nos sociétés contemporaines. Une visite très instructive mêlant planches, extraits, illustrations, maquettes réalisées en Lego, dessins d’architectes et plans, retraçant l’évolution des mégapoles de Batman et Superman (principalement), mais aussi The Avengers, V pour Vendetta, Watchmen, Transmetropolitan… un accrochage qui en surprendra plus d’un ! Perso, j’ai adoré (et le mot est faible) les différentes illustrations de la Batcave et l’explication associée, c’est un lieu qui m’a toujours fasciné et que je rêve de visiter (oui, je sais).

De nature généreuse, je partage avec vous quelques photos prises et des bouts de textes que j’ai pris soin de recopier afin de vous donner un aperçu de l’expo :

La Maison des Super Héros !

IMG_20141101_144629

« La ville, et plus précisément la mégapole, s’inscrit immédiatement dans l’ADN romanesque des super-héros.
Metropolis rappelle New York le jour. Gotham, New York la nuit.
Gotham repose toujours sur une amplification des formes et des caractéristiques du Gothique, de l’Art déco et de l’Art nouveau. Batman est sombre et complexe et Gotham reflète cette ambivalence là. Metropolis, contrairement à Gotham est toujours montrée de jour. Dépeinte comme une ville de classe internationale, elle apparaît également un peu fade, indéfinie, voire banale, comme si elle patientait perpétuellement qu’un événement vienne perturber son quotidien tranquille. »

superman-comic-héros-mav

maison-des-super-heros-batman

batman-gotham-mav-comic-héros

kandor-superman-héros-mav

gotham-city-mav

gotham-city-mav-héros

« Tout héros de la justice ou génie du mal qui se respecte possède sa base secrète.
Des « super-maisons » qui, comme les villes, forment peu à peu des représentations symboliques de leurs habitants, de leur psyché, de leur corps. Chaque pièce incarne une dimension intérieure, une facette de leur personnalité, ou un potentiel. (…)

Le plus souvent chez DC Comics, les repaires secrets sont traités comme des maisons, au sens où les super-héros les habitent, les décorent, les aménagent avec le souci du quotidien et du confort. Chez Marvel, les super-héros mènent plutôt une vie ordinaire dans un appartement. Leur vie secrète est alors moins, voire peu organisée, comme Spiderman qui planque son costume, parfois roulé en boule, dans un placard de sa chambre.

Chaque décennie, un nouveau plan actualise ces maisons, et reflète les changements de mentalités et les aspirations de confort de l’époque. Ces « supermaisons » en disent long sur les aspirations et les rêves de nos sociétés, en termes d’idéal et de confort, de bien-être, de praticité et de sagesse environnementale, comme sur les besoins primaires de chaque être humain. »

superman-comic-book-mav

forteresse-solitude-superman-mav

batcave-dinosaure-batman-mav-héros batcave-batman-comic-book-mav

« Contrairement à Superman, Batman est un être humain, obsédé par la fragilité de l’enfance et le besoin de se sentir en sécurité adulte. Les années passant, il ne cesse d’enrichir le système de sécurité de son repaire, en installant autant de mesures de protection contre les agressions humaines que contre les catastrophes naturelles : une panic room, des systèmes anti-tremblements de terre et anti-catastrophes nucléaires, plusieurs ponts rétractables. »

batman-secrets-batcave-robin-comic-book

batman-joker-batcave-dinosaure

« New York est le berceau par excellence des super-héros des éditions Marvel.
La maison d’édition Marvel est installée à Manhattan depuis ses débuts et Stan Lee et Jack Kirby, les deux créateurs les plus importants, y sont nés. Dès le second numéro des 4 Fantastiques, ils ont déménagé l’équipe de la ville imaginaire de Central City à celle réelle de NY (…)

Les héros Marvel, pour se distinguer de Batman et Superman chez DC Comics, doivent avoir des angoisses et des problèmes quotidiens. Fatalement, ils ne peuvent vivre que dans des villes concrètes et des habitats naturalistes. La plupart des super-héros Marvel sont ainsi de vrais New-yorkais. Par exemple, Peter Parker (Spiderman) a grandi près du quartier de Forest Hills dans le Queens, et Matt Murdock (Daredevil) dans le quartier mal famé de Hell’s Kitchen dans l’ouest de Manhattan. NY est une cité où tout peut arriver et où des millions de déracinés se sont installés pour se reconstruire une identité… L’environnement idéal pour devenir un super-héros. »

new-york-marvel-superman-mav

« Dans les années 90, le mythe du super-héros entre dans une ère post-moderne. Lui qui incarnait la justice, le voilà aux mains de scénaristes qui travaillent à révéler une autre facette, plus sombre, et plus politique.
Les mandats de Ronald Reagan aux USA et Margaret Thatcher en Angleterre ont occasionné des dégâts dans la mentalité des scénaristes de gauche : ils ne croient plus aux héros, encore moins au superhéros. Alan Moore, un jeune scénariste anglais, ouvre le bal avec Watchmen à New York et V pour Vendetta à Londres. Et à super-héros décati, ville en ruines. Fini, les cadrages depuis la cime des gratte-ciel. Le New York des Watchmen est montré depuis la rue avec un regard frontal.
Quant au Londres de V pour Vendetta, c’est une utopie carcérale faite de briques et de barbelés.
Le ciel n’ouvre plus que sur une nuit noire.

IMG_20141105_165130v-pour-vendetta-comic-mav mav-caisses-bois-comic coin-enfant-jeunesse-mav-super-héros

« Le lien entre superhéros et mégapole se renforce naturellement avec le temps.
La mission première de Superman et Batman sera de veiller sur un territoire donné qui formera en retour une représentation symbolique de leur psyché, de leur corps et de leurs possibilités.
Metropolis pour Superman, et Gotham City pour Batman, reflètent de plus en plus précisément un portrait établissant ou améliorant l’image de leur gardien au regard d’autrui. »

« A chaque fois que la ville souffre, son vengeur souffre également. Ils avancent, ou périclitent, de concert. Et décennies après décennies, ces villes de papier intègrent les grands bouleversements urbains, sur le plan architectural autant que social, pour s’inscrire perpétuellement dans la modernité. »

Commissariat de l’exposition : Stéphane Beaujean, rédacteur en chef de la revue Kaboom
Scénographie de l’exposition : Agence Lilloise Keurk

Vous voulez voir l’expo de vos propres yeux ? Infos pratiques :

Ça se trouve où ? – MAV / Maison de l’Architecture et de la Ville, à côté d’Euralille, Place François Mitterrand, 59000 Lille
Jusqu’à quand ? – Du 14 octobre au 20 décembre 2014
Horaires – Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h / Le samedi de 11h à 18h / Fermée le dimanche, le lundi et les jours fériés
Tarifs – Entrée libre
Site web – La Maison de l’Architecture

(Photo bonus <3)

iron-man-tony-stark-héros-mav

Crêperie : La Petite Flambée

la-petite-flamnbée-lille-restaurant-crêpes

Bon Plan Resto : La Petite Flambée ; C’est une petite crêperie toute mignonne placée dans le Vieux Lille (rue du Curé St Etienne, à côté du Zébulon et du Palais des Thés).

la-petite-flambée-crêperie-vieuxlille

Chic et cosy, le restaurant est assez petit, les tables sont très proches les unes des autres mais cette proximité n’empêche pas de passer un très bon moment. Il est rare d’avoir autant de choix dans une crêperie, un conseil : choisissez votre crêpe avant d’y aller, avec la carte en ligne 😉 !
La Petite Flambée fait dans l’originalité en proposant également des crêpes dont les recettes ont été choisies par les commerçants et restaurateurs de la rue et qui portent le nom de leurs boutiques, mais aussi des galettes élaborées par l’équipe de restaurant.

Pour ma part j’ai choisi la galette Diana : Saumon frais cuit vapeur, courgettes, champignons cuisinés, brocolis, mozzarella, chèvre, le tout accompagné de salade pour seulement 8,20€.

Un très bon rapport qualité-prix, car les galettes sont bien garnies et excellentes !

Mon Simon a opté pour la Carnivore : Viande de bœuf hachée, bacon, sauce au cheddar, tomates fraîches, fondue d’oignons, œuf miroir, accompagnée de salade et pommes de terre rissolées, le tout pour 8,40€. Et il a terminé en sucré avec la crêpe gourmande « Crunch » : une crêpe accompagnée de 2 boules de glace (vanille noix de macadamia et glace brownies), sauce chocolat maison, bonbons crunch, chantilly, pour 5,95€. Quant à moi j’ai pris un thé du Hammam : thé vert, mélange fruité : rose, datte verte, fruits rouges et fleur d’oranger : YUMMY !

Je suis une adepte des galettes et cette crêperie est selon moi la meilleure de Lille ! Je vous la conseille fortement. Pensez à réserver (03 20 55 64 34) si vous décidez d’y aller ! 😉

« Le soleil vient de se lever »

(vous aussi vous avez la musique de la pub Ricoré dans la tête maintenant ?)
J’suis très matinale moi comme fille, et même quand j’dors pas (car j’suis un peu insomniaque aussi parfois souvent), j’suis très matinale. J’aime bien me lever tôt, m’asseoir dans le canapé et prendre mon thé, le mac sur mes genoux (et le chat qui me mord les pieds mais ça c’est un détail), avant de commencer ma séance de sport. Ce matin comme tous les mercredis (et les dimanches et bientôt un jour de plus), bref ce matin comme tous les mercredis depuis un peu plus d’un mois c’est footing ! Bien que j’fasse du vélo elliptique 20 à 40 minutes tous les matins depuis 4 ans, pour moi le footing était un sport impossible : j’savais pas courir plus d’une minute (et j’exagère pas) sans avoir l’impression de mourir intérieurement (là j’exagère un tout petit peu). Bon, je dois avouer que je suis asthmatique donc j’ai un peu de mal à gérer ma respiration dans ce genre de situation, mais après tout c’est qu’une question d’entrainement non ? Du coup, on a décidé de s’y mettre à deux et c’est très motivant ! On a commencé par courir une dizaine de minutes, et là on tient un peu plus d’une demi-heure ! LE truc, c’est vraiment de savoir gérer sa respiration histoire de ne pas avoir de points de côté dès le départ, c’est indispensable. Et s’étirer après la séance si tu veux pouvoir marcher les jours suivants aussi. Bon, j’vais me préparer. Des bisous.

Edit : 40,14 minutes ! OUAIS !

J’ai toujours aimé les roux

Avec mon copain, on boit une bière à la Caspule (un bar à bières du Vieux Lille) au sous-sol, au moment de remonter pour commander, j’entends « oh un chaton », je baisse les yeux et là je vois un adorable petit chat qui se pointe dans ma direction. J’m’empresse de le prendre dans mes bras (folle aux chats) en lui disant que c’est le plus mignon du monde. Je demande aux gérants s’ils l’ont déjà vu, jamais d’la vie qu’ils me répondent, « tu peux le prendre avec toi ». Je file montrer sa bouille à Simon (cf : mon amour de copain) qui me dit qu’on ne peut pas vraiment le garder, qu’il faut retrouver les propriétaires. Alors on finit notre verre et on décide d’emmener cette toute petite chose chez nous, « demain on déposera des affiches ». Aucune réponse, rien de rien, le néant. Bon, qu’est-ce qu’on fait ? On ne peut pas le donner à n’importe qui car on tient trop à lui, et le remettre dans la rue pas question ! En même temps c’est un peu un signe du destin que je remonte à ce moment là, non… ? Puis c’est lui qui m’a choisi. Et avoue que tu commences à l’aimer toi aussi, hein ?

(…)

Voilà, depuis le 24 août on a un nouveau locataire, un petit roux tout doux à qui on a donné une nouvelle vie, et qui est un peu le roi du monde ici. Ah et ce petit roi chat, il s’appelle Capsule, ça allait d’soi ;).

cat-kitty-roux-chat-red-tigre-tiger-love-cute